EXPRESS

ARTICLE DE L’EXPRESS par Marion FESTRAEITS

Marions-les, pourvu qu’ils se ressemblent….

Douce a toujours aimé fabriquer des amoureux. Aujourd’hui marieuse professionnelle, elle continue d’unir des gens. Avec 80 % de succès.

Elle se nomme Douce, mais ses parents auraient mieux fait de la baptiser "Dynamite" . – Douce, elle l’est aussi, avec fougue. Depuis ses 12 ans, elle s’ingénie à fabriquer des amoureux. Comme d’autres sculptent, peignent ou versifient, car Douce ALBERTINI a un don : elle sait, d’instinct, assortir les gens. Souvent pour ses amis, elle s’est improvisée entremetteuse, avant d’offrir son talent au public, en créant sa société. Elle a une passion pour les romans d’amour, les Daphné Du Maurier, les Margaret Mitchell, cornés à force d’être relus.

Lire la suite : EXPRESS

 

QUESTIONS DE FEMMES

QUESTIONS DE FEMMES – Mirella LEPETIT

Ah ! Le grand amour … Qui n’en a pas rêvé ? Manque de chance, il n’est pas toujours au rendez-vous. Heureusement, Douce ALBERTINI donne un coup de pouce à notre destin amoureux, sans pour autant entrer dans les méandres des classiques agences matrimoniales.

Douce est marieuse. Une marieuse moderne, qui a découvert sa vocation à douze ans à peine « Intuitivement, je savais qui allait bien s’entendre avec qui » A peine plus âgée, affûte sa passion des relations humaines en se plongeant dans la lecture d’ouvrages de psychanalyse. Une passion qui l’amène tout droit à la porte des agences matrimoniales où elle travaille peu de temps …

Consciente des besoins mais choquée par ce qu’elle voit et entend, elle décide rapidement, de créer sa propre structure, située aux antipodes de ces fameuses agences : « elle lorgne d’abord sur vos sous avant de s’intéresser à votre cœur » ! Et pas question pour Douce d’exploiter la détresse amoureuse ! Douce n’a qu’un objectif : vous faire rencontrer l’âme sœur en fondant sa démarche sur l’affectif.

Lire la suite : QUESTIONS DE FEMMES

 

MON COACH

Un article de « MON COACH » - HELENE MANORRE

Cette “Love Coach reçoit chez elle des femmes en quête d’amour.
La méthode « Douce »

DOUCE ALBERTINI. LA PREFERENCE EN MATIERE DE COACHING AMOUREUX ? NE SE CONTENTE PAS DE VOUS TROUVER L’AMOUR. ELLE VOUS MET TOUT EN ŒUVRE POUR CHANGER VOTRE VIE ET FAIRE DE VOUS UNE NOUVELLE FEMME. UN METIER QUI A DE L’AVENIR ! CAR A EN CROIRE LES TEMOIGNAGES, TROUVER L’AME SŒUR EST DEVENU UN VERITABLE MARATHON !

D’APRES LES STATISTIQUES, LE NOMBRE DE CELIBATAIRES AURAIT DOUBLE EN TRENTE ANS ! ET SI LES SPEED-DATING OU AUTRES CLUBS DE RENCONTRE NE VOUS SEDUISENT PAS, DOUCE ALBERTINI POURRAIT BIEN VOUS CONVAINCRE DE FAIRE APPEL A ELLE.

Lire la suite : MON COACH

   

ELLE

ARTICLE DE ELLE par Souâd BELHADDAD

Si, un jour, une femme vous aborde dans la rue et vous demande : « Excusez-moi, êtes vous amoureuse en ce moment ? », ne croyez parce qu’elle vous fait nécessairement des propositions malhonnêtes. C’est une des méthodes de Douce ALBERTINI pour découvrir l’âme soeur de ses clients… Et parfois, ça marche !

J’étais au Virgin Megastore. C’était au mois de décembre de l’année dernière – et une inconnue m’a accostée en me demandant : « excusez-moi, êtes-vous amoureuse en ce moment ? », je me suis dit : mais qui c’est celle là ! de quoi elle se même ! ». Celle là, c’est Douce, une marieuse, planquée derrière une étiquette plus conformiste de « conseil en communication ». Mylène, belle brune de la quarantaine sereine ainsi accostée, dévisage cette Corse chaleureuse, qui poursuit son speech en lui disant qu’elle connaît l’Homme de sa vie…

Lire la suite : ELLE

 

FEMINA

ARTICLE DU J.D.D. « FEMINA » par Eliane LE REUN

Douce ALBERTINI : « Marieuse, c’est un métier qui fonctionne à l’intuition, à l’instinct.

Quand j’accroche, je ne lâche plus ! »

Sa profession : marieuse.

Sa méthode : du sur-mesure basé sur son intuition. Rien à voir avec le business des agences matrimoniales.

Douce ALBERTINI revendique son bonheur : concocter celui des autres…

Mais comment faites-vous ?

« Il y a trois ans, au cours d’un dîner chez des amis communs, Douce m’a demandé si j’étais amoureux. J’ai éclaté de rire : à non, pas moi ! Je connaissais les activités de Douce, ses résultats m’impressionnaient, mais, bien que divorcé, je ne me sentais pas concerné », explique Micha, un séduisant médecin de 40 ans. Ce soir là, en bavardant avec lui, Douce n’a qu’une image en tête, celle d’Aurélie, une de ses clients, pardon « complices », auprès de qui, un an auparavant, elle s’est engagé à lui trouver l’âme soeur. Je « voyais » Micha et Aurélie ensemble. Une évidence se souvientelle.

Lire la suite : FEMINA

   

Plus d'articles...

Lire la presse

Lire la presse

Les prestations

Les prestations

Suivez-moi sur

Skype
email
email